Mardi 9 octobre – Lomé, 11 h 00,

 

les fortes pluies de la nuit qui ont inondé les principales rues de la capitale et qui sont désormais impraticables n’empêchent pas les bénévoles de charger les marchandises dans le camion loué pour l’occasion et de quitter Lomé sans incident.

Arrivée à Afanyagan (1), chef-lieu de la Sous Préfecture, les véhicules quittent le bitume pour prendre la piste vers le village.

Après plus de huit kilomètres de route boueuse et glissante, la pluie rattrape le convoi…

A hauteur du village d’Agbetiko (2) à 4 Kilomètres d'Agomé Séva (3), impossible de continuer, la route est coupée.

Les responsables de Croix Rouge Togolaises décident alors de décharger le matériel dans une maison du village. Ils se chargeront de le transporter à moto, par tête et par pirogue en passant sur le fleuve mono…